Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Il y a eu moins de grèves en Tunisie en 2017

11 février 2018 07:09
42 0
Il y a eu moins de grèves en Tunisie en 2017

Les grèves des employés dans les secteur privé et les entreprises publiques à caractère commercial ont connu en 2017, une baisse de 4%, par rapport à 2016 et de 19% par rapport à 2015.

Selon des données fournies par le ministère des affaires sociales, le nombre global de ces grèves s’élève à 247, dont 205 dans le secteur privé et 42 dans le secteur public. Cette baisse a concerné le nombre des entreprises concernées de 6%, par rapport à 2016 et de 47%, par rapport à la même période de 2015.

Le taux d’employés ayant participé aux grèves, en 2017, a également baissé par rapport à l'année précédente, de 51 à 46%.

Les services de l’inspection du travail et de la conciliation ont enregistré, en 2017, un nombre de 205 grèves dans le secteur privé, soit 83% du nombre global des grèves enregistrées dans les secteurs public et privé.

Pour ce qui est des entreprises privées, le nombre des grèves a enregistré, en 2017, un taux de réduction de 9% par rapport à 2016 et de 19% par rapport à 2015. Le nombre des entreprises concernées a aussi connu une baisse d’un taux de 7% par rapport à 2016 et de 48% par rapport à 2015.

Pour ce qui est des grèves légales, leur nombre s’élève à 109, en 2017, sur un total de 205 dans le secteur privé, soit 53%.

Concernant les causes des grèves observées, en 2017, dans ce secteur, elles sont la revendication des augmentations salariales (56,5%), suivies de l’amélioration des conditions de travail (28%), des relations professionnelles (5%c), et enfin de la solidarité avec les employés (6%).

La plupart des grèves ont été observées dans le secteur du textile, de l’habillement, de cuir et des chaussures, avec 45 grèves, suivi du secteur des services et de la sous-traitance et du secteur des matériaux de construction et ensuite du secteur des industries mécaniques et métalliques .

L’amélioration des conditions de travail a représenté, en 2017, la principale revendication des grèves dans le secteur public (49%), suivie de l’augmentation salariale (43%), l’amélioration des relations professionnelles au sein de l’entreprise (7%) et enfin la solidarité avec les employés (1%).

Le secteur des services a enregistré le taux le plus élevé des grèves observées dans les entreprises publiques à caractère commercial et industriel (64%) , suivi des secteurs des mines et du transport (12%), le secteur de l’agriculture (5%), puis les autres secteurs (2%).

Source: huffpostmaghreb.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0