Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Il y a 27 ans, le 11 janvier 1992……

10 janvier 2019 08:06
317 1
Il y a 27 ans, le 11 janvier 1992……

Il y a 27 ans, le 11 janvier 1992, l’oligarchie militaro-financière, avec la complicité d’une minorité élitiste déracinée, décidait de violer la volonté populaire en rejetant les résultats d’un scrutin qu’elle avait elle-même organisé dans le cadre d’une ouverture «démocratique» qu’elle avait elle-même octroyée, privant les trois fronts vainqueurs des élections d’ouvrir une période nouvelle : celle de l’alternance au pouvoir et de l’auto-construction sociale. Près de trente ans après l’indépendance, le pouvoir aura organisé une élection-piège pour débusquer et déraciner les germes d’une entente nationale au moment où la société était prête à s’engager dans une de ses nouvelles mutations.

Toutes les personnalités sages avaient prédit à l’époque que cette politique irréfléchie d’éradication et ce viol de la volonté populaire, allaient déboucher sur une ère d’instabilité et provoquer un conflit fratricide. Une véritable guerre cachée qui durera plus d’une décennie et qui permettra d’accentuer les injustices et de creuser un peu plus le fossé entre ce régime sans légitimité et ce peuple sans souveraineté. Le régime se lancera dans une aventure mortifère qui libérera les haines au sein de la société et plongera le pays dans les abysses de l’horreur, se soldant par près de 200 000 morts, des centaines de milliers d’orphelins, de veuves, d’handicapés à vie, des millions de déplacés et des milliards de dollars de préjudices matériels.

Sous couvert du fumeux slogan de « sauver la démocratie », l’oligarchie, devant la sanction populaire, voulait en réalité sauver ses privilèges mal acquis. Et plus que cela, en générant un climat de terreur, elle fera main basse sur les richesses du pays, en créant des milliers de nouveaux milliardaires au sein de ses clientèles et de ses parentèles.

27 ans après cet acte irréfléchi et criminel, l’oligarchie a-t-elle vraiment sauvé la démocratie ? A-t-elle sorti le pays de sa crise politique ?

A qui a profité ce drame ? Qui sont les nouveaux milliardaires ? Les enfants du « ghachi » ou les ventrus de l’oligarchie et leurs rejetons ?

Source: lequotidienalgerie.org

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 1
Rachid Ziani Cherifi

18 janvier 2019 20:08

16 janvier 2019 at 17 h 55 min -