Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Sonatrach / L’acquisition de la raffinerie italienne a coûté moins d’un milliard de dollars

12 mai 2018 11:33
14 0
Sonatrach / L’acquisition de la raffinerie italienne a coûté moins d’un milliard de dollars

Le P-dg de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a tenu à s’exprimer, vendredi, sur le prix de l’acquisition par la compagnie nationale de la raffinerie d’Augusta, en Italie, auprès d’Esso Italiana.

D’après lui, le cout de la transaction n’a pas dépassé le milliard de dollars. Une bonne affaire donc, a-t-il laissé entendre, répondant ainsi à certains commentateurs qui ont mis en avant le fait que cette raffinerie est vieille de 70 ans. «Nous avons acquis la raffinerie d’Augusta à un prix extraordinaire, soit moins d’un milliard de dollars, sachant que le projet de raffinerie de Hassi Messaoud devra coûter 3 à 4 milliards de dollars», a déclaré Ould Kaddour dans des propos repris par l’APS. Celui-ci a ajouté que la Sonatrach a «remporté» cette transaction face à trois autres concurrents. L’appel d’offre pour la vente de cette raffinerie d’Esso Italiana a été lancé par la compagnie américaine ExxonMobil, qui en est le propriétaire à 100%, en août 2017. «La compagnie pétrolière nationale a signé un accord avec Esso Italiana Srl (filiale à 100% d’ExxonMobil) portant sur l’achat de la raffinerie d’Augusta (Sicile) et de trois terminaux pétroliers situés à Augusta, Naples et Palerme ainsi que de leurs systèmes d’oléoducs associés», avait indiqué Sonatrach dans un communiqué rendu public mercredi dernier. «Capable de traiter à la fois du Sahara Blend ainsi que du fuel résiduel issu de la raffinerie de Skikda, la raffinerie d’Augusta s’intégrera directement dans le système de raffinage de Sonatrach. Elle pourra également traiter directement des produits qui sont excédentaires en Algérie en vue de réimporter des produits aujourd’hui en déficit comme le gas oil et l’essence», ajoute la compagnie nationale. Il faut signaler, en dernier lieu, que la Sonatrach a annoncé vendredi la signature, avec le groupe français Total, d’ «un Mémorandum d’entente pour la réalisation, le développement et l’exploitation d’un complexe de déshydrogénation du propane et de production du polypropylène (PDH-PP)», qui sera implanté à Arzew (Oran). Le cout de l’investissement est de 1,5 milliards de dollars.

Source: algerie-focus.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0