Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

“Je ne peux rien dire pour le moment”

11 octobre 2017 11:00
1 0

Contacté hier par téléphone, Jean-Yves Chay a refusé de commenter les informations faisant état de son arrivée imminente à la barre technique de la JS Kabylie. “Je ne peux rien vous dire pour le moment, nous en reparlerons au moment opportun”, nous confie Chay.

Des contacts vite confirmés par la direction de la JSK, qui a finalement choisi Chay pour être le nouveau responsable de la barre technique du club. Chay supervisera l’équipe à Bel-Abbès ce week-end à l’occasion de la rencontre USMBA-JSK, et discutera par la suite avec les responsables du club kabyle sur les modalités du contrat et surtout le staff qui va l’accompagner dans sa mission. Pour rappel Jean-Yves Chay a eu l’occasion de driver les Jaune et Vert à deux reprises dans les années 2000, son premier passage était de 2002 à 2003 où il a été vainqueur de la coupe de la CAF contre la formation camerounaise du Toner de Yaoundé. Puis le technicien français avait quitté la JSK pour y revenir pour la saison 2005-2006 où il avait permis aux coéquipiers de Hamid Berguiga de remporter le 13e titre de champions d’Algérie. Rappelons qu’il avait pris le train en marche puisque la JSK avait débuté la saison avec le technicien belge René Telman qui a été remercié après avoir échoué dans la phase des poules de la Ligue des champions, pour engager Jean-Yves Chay qui permettra à l’équipe de terminer la saison en beauté. La JSK compte sur les 32 ans d’expérience de Chay en tant qu’entraîneur pour mener à bien son projet sportif, puisque le technicien français s’occupera non seulement de l’équipe première, mais aura aussi un droit de regard sur les autres catégories. Jean-Yves Chay a fait partie du staff technique de la formation d’Évian TG FC pour la dernière fois entre 2012 et 2014 après avoir vécu plusieurs aventures avec d’autres clubs français et maghrébins, car hormis la JSK, Chay a déjà entraîné Gabès et Monastir en Tunisie, FC Rouen et Angers SCO en France, le Raja de Casablanca au Maroc, la JSM Béjaïa en Algérie. Jean-Yves Chay a même vécu une petite expérience en tant que sélectionneur de l’équipe du Niger entre 2000 et 2001.

Lire aussi: Festival de musique symphonique: l’Espagne, la Syrie et la Russie en clôture de la 9e édition

Source: liberte-algerie.com

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0