En visitant des régions méconnues, Rabii Ben Brahim montre les richesses de la Tunisie (PHOTOS, VIDEO)

12 mars 2015 13:20

20 0

En visitant des régions méconnues, Rabii Ben Brahim montre les richesses de la Tunisie (PHOTOS, VIDEO)

VOYAGES - Nombreux sont les amoureux de la Nature, ceux qui s'aventurent dans des régions reculées ou qui font des randonnées afin de contempler la beauté d'un paysage par exemple.

La plupart d'entre eux sont animés par une véritable passion contagieuse. Celle qui habite Rabii Ben Brahim, jeune aventurier tunisien.

Avec son appareil photo et son sac à dos, ce trentenaire part à la découverte de zones méconnues. Des lieux parfois difficiles d'accès et qui ainsi ont conservé leur charme. Comme l'Archipel de Galite, situé dans le Nord.

Son but est notamment de montrer que la Tunisie regorge de paysages divers et variés. Parfois seul, parfois accompagné, il emprunte des sentiers tortueux, des moyens de transport de fortune.

Malgré le peu de ressources financières dont il dispose, il parvient à mener ces aventures. Grâce à la passion, son principal carburant.

"Parce qu'on a pas besoin de grand-chose pour partir à l'aventure", comme il nous l'a confié dans un entretien.

Ma passion pour la nature a commencé depuis mon enfance, puisque je passais des heures à regarder des documentaires sur le monde animalier. Quand j'ai grandi et que j'ai pu le faire, j'ai acheté du matériel pour partir en randonnée. Puis, j'ai commencé les campings, il y a quelques années.

Ce que je veux aussi, c'est montrer qu'il y a plein de choses à apprécier en Tunisie. Les gens se plaignent souvent, alors qu'on a une bonne météo et plein de richesses inconnues.

Le but de votre démarche, c'est donc de montrer que la Tunisie a des richesses?

Oui! Montrer ça et surtout préserver la nature. Les gens parlent surtout de Hammamet, Djerba et Sousse en Tunisie, alors qu'il y a plein d'autres destinations. Ca m'a fait mal de voir que les médias ne les montrent pas.

Nous sommes partis à Siliana, mes amis et moi. Et le sens de l'hospitalité des gens m'a beaucoup touché. Ils étaient contents de nous voir. D'ailleurs, plutôt que d'aller dans des grands magasins comme Carrefour on préfère aller à la rencontre de vraies personnes dans des petites supérettes ou des épiceries. Et quand on y va, les épiciers apprécient et nous le rendent.

Non. On essaye de communiquer avec les gens sur place. D'ailleurs à Siliana, ça m'a fait mal de voir les gens souffrir.

Je les fais en solo ou avec d'autres personnes. Huit à dix personnes, parfois. On se contacte par Facebook et on organise les voyages. On organise aussi des sorties avec les spéléologues ou on fait du canyoning (descente dans les eaux vives) . On est même déjà monté sur une barque, avec des pêcheurs pour accéder à un endroit isolé.

Non, personne ne m'a contacté, à part des sites web qui font la promotion du tourisme. Par exemple, un groupe de personnes vivant aux Etats-Unis m'a dit qu'ils voulaient venir pendant l'été. Les moyens qu'on utilise sont des moyens primitifs et naturels. Pour accéder à une plage vierge, on marche pendant 15 kilomètres par exemple. Je ne suis pas sûr que tout le monde puisse le faire.

Je voudrais aider le gouvernement pour qu'il mette l'accent sur ces régions (intérieures). On parle beaucoup du terrorisme. Mais, je n'y ai jamais été confronté. Chaque fois que je campe, je n'ai aucun problème. D'ailleurs en allant vers la montagne, on se déclare auprès de la Garde Nationale qui est à l'écoute. Ils nous appellent même, quand on campe la nuit. Alors, je ne comprends pas pourquoi les médias parlent autant de terrorisme.

Moi, ce que j'aimerai, c'est voir les éléphants, la richesse de l'Afrique subsaharienne. Et, faire partie d'un comité pour préserver les animaux.

La Galite! (ndlr: archipel d'îles rocheuses d'origine volcanique situé au nord de la Tunisie) Il y a une île vierge, là-bas. On était en contact avec la nature, les animaux. Et, la diversité animale m'a surpris! J'ai vu des dauphins, pour la première fois de ma vie! Je ne savais même pas qu'on pouvait en rencontrer en Tunisie.

Source: huffpostmaghreb.com

Pour la page de catégorie

Loading...