Premier échec dans les négociations sur la dette grecque | Courrier international

12 février 2015 16:15

20 0

A une heure du matin, ce jeudi 12 février, les ministres des Finances de la zone euro se sont séparés sur un échec, constate le Financial Times. Après six heures de négociation à Bruxelles, ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur la manière d'envisager l'avenir du plan d'aide à la Grèce de 172 milliards d'euros, qui se termine le 28 février.

Plusieurs pays membres considèrent que le programme de la tutelle budgétaire existante doit rester inchangé. Le gouvernement grec, au contraire, affirme que "la prolongation du plan de sauvetage en l'état n'est pas acceptable", relaie le quotidien grec I Kathimerini, qui titrait le 12 février : "Thriller et réticences à l'Eurogroupe". "Nous continuerons les négociations jusqu'à trouver une solution convenable pour tous", ont asséné des proches du Premier ministre grec.

"Mon objectif était de parvenir à définir un programme de travail pour les tout prochains jours ; malheureusement, nous n'y sommes pas parvenus, donc nous reprendrons lundi [le 16 février], à partir du même point", a déclaré Jeroen Dijsselbloem, le ministre des Finances néerlandais qui préside l'Eurogroupe.

Une déclaration commune avait pourtant été rédigée, ajoute le Financial Times. Mais après un échange téléphonique avec des responsables à Athènes, Yanis Varoufakis, le ministre des Finances grec, a finalement refusé de la signer. Probablement parce que le texte évoquait l'éventualité d'une extension technique du programme d'aide actuel, ce à quoi le Premier ministre Alexis Tsipras est fermement opposé.

Source: courrierinternational.com

Pour la page de catégorie

Loading...