Le Polisario appelle l’ONU à assumer ses responsabilités pour une mise en œuvre rapide de la résolution 1514

9 août 2015 08:19

14 0

BOUMERDES - Le dirigeant du Front Polisario, Salem Lebsir, a appelé samedi l'Organisation des Nations Unies à assumer ses responsabilités pour la mise en œuvre rapide de la résolution onusienne 1514 portant déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux dont à leur tête le Sahara Occidental comme dernière colonie en Afrique.

"La restauration de la paix dans la région passe nécessairement via une solution juste et démocratique au conflit entre le Sahara occidental et le Maroc", a insisté M. Lebssir, membre du secrétariat national du Front Polisario, dans une déclaration à la clôture de la sixième édition de l’université d’été des cadres du Front Polisario et de la République Arabe Sahraouie.

Le même responsable a ajouté que "le slogan de la 6ème édition de l’université d’été des cadres du Front Polisario a reflété la menace incessante des politiques de l’Etat colonial marocain, basée sur l’agression et soutenue par sa première position dans la production et l’exportation de la drogue".

"Ces politiques contribuent à la formation, au financement et à l’encouragement des mafias du crime organisé et les groupes terroristes", ce qui, a-t-il souligné, "a créé l’instabilité dans la région du Sahel et du Nord-ouest africain".

Après avoir loué les sacrifices et les efforts héroïques du soulèvement pour l'indépendance dans les régions colonisées, le sud du Maroc et dans les sites universitaires, M. Lebsir a indiqué que "c’est une honte pour la communauté internationale de rester muette, sans agir aujourd'hui pour mettre un terme aux violations des droits de l’homme, au pillage des richesses sahraouies et aux agressions commises par l’Etat colonial marocain contre des civils sahraouis démunis".

L’intervenant au terme des travaux de l'université d'été a ainsi appelé à la nécessité d’en finir avec l’embargo instauré par l’Etat colonial marocain pour asphyxier la région, appelant, entre autres, à la "suppression du mur érigé par le colonisateur et à la libération des détenus du camp Gdeim Izik, qui sont victimes des décisions arbitraires du tribunal militaire, de l’Etat colonial marocain, ainsi que de tous les Sahraouis et détenus politiques se trouvant dans les prisons marocaines."

Dans son message, M. Lebssir a rendu hommage à l’énorme sacrifice et à la résistance des détenus sahraouis "qui combattent pour la liberté, la dignité et la défense les droits légitimes du peuple sahraoui", appelant, à cette occasion, la communauté internationale et toutes les organisations et institutions mondiales à agir et mettre davantage de pression sur le Maroc pour qu’il mette fin à sa colonisation et libère tous les détenus sahraouis.

Le même responsable a saisi cette occasion pour appeler les Sahraouis à plus d’union et de solidarité pour faire face ensemble aux politiques et aux complots de l’Etat colonial marocain visant à enterrer le droit du peuple sahraoui à l’existence, l’autodétermination et à l’indépendance.

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...