Lutte contre la désertification: préserver les terres pour garantir la sécurité alimentaire des générations futures (DGF)

16 juin 2015 15:22

6 0

Lutte contre la désertification: préserver les terres pour garantir la sécurité alimentaire des générations futures (DGF)

ALGER- La journée mondiale de lutte contre la désertification, qui sera célébrée mercredi, met l'accent cette année sur la nécessité de préserver les terres afin de garantir la sécurité alimentaire des générations futures.

Cette journée fêtée chaque 17 juin sera célébrée cette année sous le thème: "la réalisation de la sécurité alimentaire pour tous grâce à des systèmes alimentaires durables".

"Le choix de cette thématique montre le degré de préoccupation et la prise de conscience de la communauté internationale quant à la nécessité de préserver le capital terre et par conséquent la sécurité alimentaire pour les générations futures", selon un communiqué de la Direction générale des forêts (DGF) qui mène des actions de sensibilisation de l'opinion publique contre le phénomène de la désertification.

Désigné point focal de la convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification et la lutte contre la dégradation des terres en Algérie, la DGF organise à l'occasion de cette journée, des activités socioéducatives (expositions, conférences, tables rondes ...) à travers l'ensemble des wilayas du pays.

Le secteur de l'Agriculture et du Développement rural a choisi la wilaya de Sétif pour la cérémonie officielle de célébration de cette journée, eu égard au rôle que joue cette région des Hauts plateaux dans la promotion de la production agricole, la protection des écosystèmes naturels et la lutte contre la désertification.

Outre les 200 millions d'hectares (ha) de désert naturel, représenté par le Sahara, l'Algérie compte aussi environ 14 millions d'ha de zones de montagnes au nord touchés par l'érosion hydrique, 32 millions d'ha en zones steppiques qui sont affectés et/ou menacés par la désertification et 4,1 millions ha de forêts soumis aux menaces des effets du changement climatique et les incendies.

La carte nationale de sensibilité à la désertification actualisée en 2010 classe les zones par degré de sensibilité et oriente l'intervention des services des forêts.

Cette carte qui couvre 12 wilayas entre 1996 et 2010 fait état notamment d'une augmentation de 5% de la zone sensible à la désertification, une hausse de 4% de la zone très sensible, et de 1% pour la partie désertifiée.

Depuis son indépendance, l'Algérie a fait face au phénomène de la désertification en réalisant notamment le Barrage vert. Mais compte tenu des insuffisances des expériences passées essentiellement au niveau de l'implication des populations et la coordination multisectorielle, des plans sectoriels comme le Schéma national d'aménagement du territoire (SNAT) et le Plan d'action national pour l'environnement ont été adoptés.

La lutte contre la désertification est un programme parmi d'autres inscrits dans la politique du Renouveau rural qui vise l'amélioration des conditions de vie des populations rurales et la protection des ressources naturelles.

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...