Investissements / Les IDE en chute libre en Algérie

11 juin 2018 16:08

7 0

En 2017, la valeur des investissements directs étrangers (IDE) en Algérie a été de 1,2 milliards de dollars en baisse de près de 400 millions de dollars par rapport à l’année précédente.

Dean son denier rapport, la Conférence des nations unis pour le commerce et le développement (CNUCED) a indiqué quel ’Algérie n’arrive plus à réaliser les prouesses de la période allant de 2008 à 2011 où les IDE avaient dépassés les deux milliards de dollars chaque année (2,639 milliards de dollars en 2008, 2,747 en 2009, 2,3 en 2010 et 2,571 en 2011).

Selon les chiffres de la CNUCED, l’Algérie ne vient qu’à la 13e place sur le continent en matière d’IDE. La somme des investissements directs étrangers en Algérie, durant les sept dernières années, ne dépasse pas les huit milliards de dollars.

Si la région nord-africaine a «collecté» en 2017, pas moins de 13,271 milliards de dollars d’IDE, L’Egypte seul a bénéficié de 7,392 milliards de dollars, alors que le Maroc vient derrière avec 2,651 milliards. La Tunisie, quant à elle, n’a capté que 880 millions de dollars d’investissements étrangers.

En plus de l’Egypte et du Maroc, les pays ayant bénéficiés le plus des IDE sont, dans l’ordre décroissant, l’Ethiopie (3,586 milliards de dollars), Nigeria (3,503), Ghana (3,255) et Mozambique (2,293).

Selon les experts, le recul des IDE en Algérie est du à la règle du 49%/51%, imposant à tout investisseur étranger un partenaire algérien (public ou privé) qui détiendrait la majorité (51%). Une mesure entrée en vigueur fin 2009. C’est d’ailleurs à partir de cette année là que les IDE ont commencé à chuter jusqu’à arriver en 2015 où le chiffre était carrément négatif (Désinvestissement d’une valeur de 584 millions de dollars).

Lire aussi: Pour avoir soutenu sa candidature pour l’organisation de la CDM 2026/ Le Maroc remercie l’Algérie

Source: algerie-focus.com

Pour la page de catégorie

Loading...