Energie: Investissements en hausse au 1er trimestre 2015

30 juin 2015 15:38

11 0

ALGER - Les investissements engagés dans le secteur de l'énergie au premier trimestre 2015 ont atteint un montant de 327 milliards DA (3,6 milliards de dollars), en hausse de 19% par rapport à la même période de l'année 2014, a appris l'APS auprès du ministère de l'Energie.

Cette augmentation des investissements a été enregistrée en dépit d'une contraction des recettes pétrolières, induite par la baisse des prix de brut. Pour ce qui concerne la production, il est relevé que dans le raffinage, il a été produit 7 millions de tonnes, tous produits confondus, contre 7,6 millions de tonnes durant la même période de 2014 (-8,2%).

Afin de satisfaire la demande nationale en croissance continue, le secteur a importé 581.000 tonnes de produits raffinés (-9%). Les principaux résultats du secteur de l'énergie font également ressortir une nette croissance de la production de l'électricité qui s'est située à 16.000 Gwh durant la même période (+8,5%).

La production d'eau dessalée, quant à elle, a augmenté de 2% pour atteindre 96 millions de m3 au 1er trimestre 2015 contre 94 millions de m3 à la même période de 2014.

Côté consommation, les chiffres du ministère de l'Energie font étatd'une nette progression de la demande énergétique nationale: Le marché intérieur de l'énergie a consommé 15,4 millions de Tep d'hydrocarbures (+11%).

Cette forte hausse a concerné le gaz naturel (+14%) dont la part a représenté 70% du total de la consommation énergétique, tandis que la consommation des produits pétroliers a augmenté de 4,9%.

Il est relevé une baisse de 6% de la production primaire commerciale des hydrocarbures durant le premier trimestre à 38,1 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep).

La part de la production des compagnies étrangères en association avec Sonatrach a représenté 33% de la production totale d'hydrocarbures en Algérie. En outre, le secteur énergétique a réalisé une bonne performance dans la production pétrochimique à 924.000 tonnes (+82%) au cours du premier trimestre.

Par ailleurs, la valeur des exportations d'hydrocarbures a fortement chuté à 8,7 mds de dollars entre janvier et mars 2015 (-44% par rapport à la même période de 2014).

En revanche, les exportations des produits pétrochimiques ont enregistré une hausse à 247 millions de dollars (+33%), tirée par les augmentations de production et d'exportation de l'ammoniac et d'urée.

La tendance baissière des cours a également pesé sur la fiscalité pétrolière qui a reculé à 573 mds de DA (-28%) contre 795 mds de DA, selon le même bilan.

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...