Echec des négociations sur le respect du droit de la guerre (CICR)

11 décembre 2015 08:00

20 0

GENEVE - Les Etats ne sont pas parvenus à trouver un accord, lors d'une conférence internationale à Genève, pour créer un mécanisme annuel de suivi du droit de la guerre, a annoncé jeudi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"Après quatre années de consultations, les Etats ont été incapables de se mettre d'accord sur un nouveau mécanisme proposé par le CICR et la Suisse pour renforcer le respect du droit international humanitaire", également appelé droit de la guerre, a indiqué le CICR dans un communiqué.

Le CICR et la Suisse avaient proposé aux Etats, réunis depuis le 8 décembre pour la 32e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, d'instaurer un "forum non politisé et à participation volontaire" qui permettrait de rendre compte des violations du droit international humanitaire.

Les diplomates se sont toutefois "engagés à négocier, sous la conduite de la Suisse et du CICR, les fonctions et modalités d'un forum des Etats sur le droit international humanitaire", a indiqué le ministère suisse des Affaires étrangères dans un communiqué.

La Conférence réunit les 189 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, leur Fédération internationale, le CICR et les 196 Etats parties aux Conventions de Genève.

En 1949, la communauté internationale a adopté la version moderne des célèbres Conventions de Genève, censées fixer des limites à la barbarie de la guerre.

Mais plus d'un demi-siècle après il ne se passe pas un jour sans que les Nations unies ne dénoncent les violations et atteintes au droit international humanitaire commises lors de tel ou tel conflit.

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...