Avant "Dropped" et le crash d'hélicoptère qui a fait 10 morts, ces drames qui ont endeuillé la téléréalité

10 mars 2015 11:16

36 0

Avant "Dropped" et le crash d'hélicoptère qui a fait 10 morts, ces drames qui ont endeuillé la téléréalité

Plusieurs autres candidats de télé-réalité sont décédés pendant le tournage d'émissions de survie, populaires dans de nombreux pays depuis une quinzaine d'années, et qui mettent les candidats parfois à rude épreuve.

En France, en 2013 le jeu de survie "Koh-Lanta", produit comme "Dropped" pour TF1 par la société de production ALP, avait été interrompu après la mort d'un candidat, Gérald Babin, décédé d'une crise cardiaque lors du tournage de la 13e saison, suivie du suicide du médecin du programme. L'émission est depuis revenue à l'écran l'automne dernier.

Si ALP était déjà concernée, le crash du lundi 9 mars en Argentine fait aussi écho au drame de Koh-Lanta car un hélicoptère était impliqué dans le drame. Selon plusieurs témoignages contredisant la production, Gérald Babin avait été transporté en bateau plutôt qu'en hélicoptère pour des raisons financières.

"Il a d’abord été décidé d'évacuer Gérald à l'hôpital par bateau, alors qu'un hélicoptère est théoriquement disponible, mais cela est jugé inutile et trop coûteux par la production", précisait un témoon. Ce que confirmait le site Arrêt sur images après avoir contacté la société d'hélicoptères sur place.

A la suite de la mort de Gérald Babin et des accusation de négligences, le médecin de Koh Lanta avait mis fin à ses jours.

En mai 2009, un candidat de la version bulgare du jeu de survie Survivor, Noncho Vodenicharov, 53 ans, avait fait une crise cardiaque sur une île des Philippines lors d'une épreuve, a rapporté la presse.

Quelques mois plus tard, au cours du Survivor pakistanais, un des candidats, Saad Khan, 32 ans, s'était noyé devant les caméras et sous les yeux des autres candidats, en plein tournage d'une épreuve de natation en Thaïlande. Il devait traverser le lac de Bangkok à la nage en étant lesté d'un sac de 7 kilos.

En avril 2013, c'est la version chinoise de l'émission Splash, le grand plongeon qui avait été endeuillée après la mort de Peng, jeune homme de 18 ans et assistant dans l'émission, qui s'était noyé dans une piscine. "Nous sommes désolés pour cet accident. Toute l'équipe de production se sent responsable et participera activement pour aider sa famille" avait déclaré la chaîne chinoise qui diffuse l'émission.

S'ils ne sont pas déroulés dans le cadre même des émission, d'autres décès ont assombri l'image de la téléréalité, à l'image de ces (ex-) candidats qui ont mis fin à leurs jours. C'est le cas de François-Xavier Leuridan alias FX, qui s'était jeté sous une voiture en 2011 après une série de déceptions consécutives à son passage dans Secret Story 3.

Comme le note Auféminin.com, M6 avait aussi décidé de déprogrammer totalement l'émission Trompe-moi si tu peux! après le suicide d'un candidat qui a conduit à de nouvelles critiques sur les dérives de la téléréalité.

Début 2014, une candidate de l'émission sud-coréenne Jjak a elle aussi mis fin à ses jours. Comme le note Terrafemina, la jeune femme avait reproché avant sa mort aux producteurs de cette émission consistant à trouver l'âme sœur de "l’isoler et de lui coller l’image d’une fille 'sombre'".

Source: huffpostmaghreb.com

Pour la page de catégorie

Loading...