Decheance de nationalité / La France veut expulser le terroriste Beghal en Algérie

13 juin 2018 13:00

14 0

Decheance de nationalité / La France veut expulser le terroriste Beghal en Algérie

Que fera la France de ses prisonniers d’origines algériennes qui, sur décision de justice, ont été déchus de leurs nationalités françaises ?

La question se pose avec acuité notamment par rapport au cas de l’islamiste Djamel Beghal dont la sortie de prison est prévu à la mi juillet. La ministre française de la Justice Nicole Belloubet a indiqué, aujourd’hui, que celui-ci sera «assigné à résidence en France si l’Algérie refuse de l’accueillir à sa sortie de prison». «Nous travaillons avec les Algériens pour qu’ils accueillent Beghal qui n’a plus la nationalité française, puisqu’il y a eu une déchéance de nationalité à son encontre», a-t-elle ajouté tout en précisant : «ce n’est pas acquis au moment où je vous parle». Parti de l’Algérie vers la France, à l’âge de 21 ans (il est âgé aujourd’hui de 52 ans), celui-ci avait fait un séjour en Afghanistan en 2000 sous la bannière d’Al Qaida. Il a été condamné en 2005 à dix ans de prison pour avoir préparé un attentat en France. Il est libéré en 2009. Mais en 2010, il est arrêté une nouvelle fois et condamné à 10 ans pour avoir projeté de faire évader de prison Smaïn Aït Ali Belkacem, un ancien du GIA (groupe islamique armé), groupe qui avait revendiqué plusieurs attentats de masse en Algérie. C’est en 2007 que la justice française avait décidé une première fois de l’expulser. Beghal sortira finalement de prison durant le mois de juillet prochain alors que l’Algérie ne s’est pas pour l’instant montrée prête pour l’accueillir. Au total, il y aurait près de 450 «détenus radicalisés», dont une cinquantaine de terroristes, qui vont sortir de prison en France d’ici fin 2019. Beaucoup d’entre eux sont d’origine algérienne.

Source: algerie-focus.com

Pour la page de catégorie

Loading...