Le CFCM et des organisations musulmanes appellent à un prêche de vendredi consacré aux événements tragiques

18 novembre 2015 11:57

12 0

PARIS - Le Conseil français du culte musulman (CFCM) et plusieurs organisations musulmanes ont appelé mercredi toutes les mosquées de France à consacrer le prêche de vendredi aux événements "tragiques" qui ont "profondément" touché les Français vendredi dernier à Paris.

Le CFCM a annoncé, dans un communiqué, qu'il allait diffuser, auprès des quelque 2.500 mosquées de France, un "texte solennel" condamnant "sans ambiguïté" toute "forme de violence ou de terrorisme", qui sera lu dans le prêche de vendredi prochain.

"Devant l'horreur des tueries aveugles qui ont été perpétrées", vendredi dernier à Paris, et qui ont fait, selon un bilan officiel, 129 morts et 352 blessés, le CFCM précise qu’à travers ce texte, "les musulmans de France réaffirmeront ainsi leur rejet catégorique et sans ambiguïté de toute forme de violence ou de terrorisme, qui est la négation même des valeurs de paix et de fraternité que porte l'islam".

Les musulmans de France "proclameront également leur attachement indéfectible au pacte républicain qui nous unit tous, ainsi qu'aux valeurs qui font la France".

Les responsables des grandes fédérations musulmanes ont tous condamné, dès la nuit de vendredi à samedi puis durant le week-end, la "barbarie" des attentats de Paris.

Pour sa part, la Grande Mosquée de Paris a appelé "tous les citoyens de confession musulmane et leurs amis" à exprimer vendredi à 14H00 (heure locale) "leur profond attachement à Paris, à sa diversité et aux valeurs de la République".

A Marseille, rappelle-t-on, un collectif de onze mosquées de Marseille avait appelé dimanche les Français à ne pas faire de "l’amalgame" et ne pas se laisser tenter par des "représailles", suite aux attentats terroristes de vendredi soir à Paris.

"Notre collectif appelle l'ensemble des Français à ne pas se laisser tenter par le cycle infernal des amalgames et des représailles, qui serait la meilleure façon de cautionner les actions criminelles des assassins parisiens", avaient affirmé dans un communiqué.

Pour ce collectif, la peur qui s’est emparée des Parisiens "ne doit pas nous diviser", mais elle "doit se transformer en un formidable mouvement de solidarité nationale", ont recommandé les responsables des mosquées après une réunion dans le 2ème arrondissement de cette ville qui compte environ 70 mosquées.

Les responsables de ces onze mosquées avaient souligné que l’épreuve qui a frappé la France "nous incite à nous tenir aux côtés de l'Etat (français) dans sa lutte contre les extrémismes et le terrorisme international", attestant qu’ils apportent "un vibrant témoignage de solidarité et de compassion en directions de toutes les victimes parisiennes".

Pour les membres de ce collectif, la religion musulmane "préserve le mieux-vivre ensemble, qui est principe fondamental de la laïcité".

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...