Notre camarade et ami Aïssa Bayoud vient de nous quitter à 95 ans des suites d'une longue maladie

19 janvier 2015 21:46

1 0

Notre camarade avait rejoint très tôt le parti communiste algérien dans lequel il milita avant et après l’indépendance. Il rejoint le Parti de l’Avant-Garde Socialiste créé en janvier 1966 sur la base de la fusion du PCA et de quelques quelques éléments marxisants provenant du FLN.

Instituteur, il contribua avec le peu d’instituteurs algériens formés par la colonisation et avec l’aide de coopérants français progressistes, à l’ouverture des écoles après le départ en masse des éléments d’origine européenne. Il se dévoua à la cause de l’édification d’une école ancrée dans les réalités nationales et ouverte sur l’humanisme universel, la rationalité et la science. Il anima ensuite et pendant longtemps la Munatec.

Victime de la décision injuste du Ministère de l’Education nationale d’expulser de leurs logements de fonction les anciens cadres alors qu’ils n’avaient pas bénéficié de logement de recensement, Aïssa Bayoud qui était physiquement solide malgré son âge en fut profondément affecté dans sa santé.

Aïssa a été un communiste dévoué à la cause de l’émancipation des exploités et des opprimés. Lors du congrès du PAGS de décembre 1990, il fut désigné comme membre de la commission centrale de contrôle financier. Il désavoua la liquidation du PAGS. Il avait toujours soutenu Alger républicain et sa ligne éditoriale.

Alger républicain présente à la famille du défunt ses condoléances les plus attristées.

Source: alger-republicain.com

Pour la page de catégorie

Loading...