Algérie Presse Service

17 mars 2015 13:05

11 0

ALGER - Le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Mohamed El Ghazi a appelé, mardi à Alger, à la nécessité de préserver les acquis des réformes de modernisation des structures chargées de la sécurité sociale et le maintien de l'équilibre financier garant du système de sécurité sociale et du principe d'égalité dans la prise en charge médicale des citoyens.

Dans une allocution à l'ouverture du regroupent national des directeurs d'agences et structures de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), M. El Ghazi a souligné "la nécessité de préserver les acquis des reformes de modernisation des structures chargées de la sécurité sociale et le maintien de l'équilibre financier garant du système de sécurité sociale et du principe d'égalité dans la prise en charge médicale des citoyens".

"Le système algérien de sécurité sociale qui se veut moderne, performant et complet a connu un développement des mécanismes, des outils et méthodes visant l'amélioration de la qualité des prestations des usagers de la sécurité sociale", a rappelé le ministre.

"Une panoplie de textes législatifs, règlementations et mesures ont été mises en œuvre traduisant l'application effective des réformes décidées", a indiqué M. El Ghazi.

Le ministre a tenu à souligner "un aspect des plus déterminants dans les missions dévolues aux structures de la sécurité sociale qui concerne l'humanisation du service public, notamment par l'amélioration des conditions d'accueil et les délais de traitement des doléances des usagers pour lequel je ne saurais tolérer aucun dépassement ni agissement contraire à la bonne pratique et au respect des usagers", a-t-il dit.

"L'application rigoureuse de toutes les mesures prises par le secteur dans le cadre de la facilitation et de l'allègement des procédures administratives ne saurait souffrir aucune négligences et/ou autre inobservation", a-t-il ajouté.

Le ministre a également insisté sur le rôle de "la modernisation qui doit être la préoccupation permanente car permettant le développement et l'accès aux technologies modernes de l'information et de la communication, moyen incontournable dans l'accomplissement avec rapidité et efficience des taches et missions".

"La fonction contrôle reste un axe essentiel et en appelle en tant de besoins aux sanctions et dispositions règlementaires qui s'imposent en la matière, une fois les concernés informés de leurs droits et obligations", a poursuivi le ministre ajoutant que "ce volet est d'autant plus important qu'il contribue à la rationalisation des dépenses de la sécurité sociale et de la pérennité des équilibres financiers", selon M. El Ghazi.

Le ministre a tenu à rappeler que "les réformes et tout développement sont conditionnés par la disponibilité d'une ressource humaine compétente et en mesure de relever les défis, raison pour laquelle a été créée l'Ecole supérieure de la sécurité sociale pour assurer la formation de notre ressource humaine visant l'excellence et l'efficacité dans le rendement".

Dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre, le ministre a précisé que "l'Algérie est pionnière en matière de protection sociale par rapport à d'autres pays dont les recettes dépassent les sienne", rappelant la distribution de "12 millions de cartes Chiffa dont bénéficient des ayants-droit, ce qui porte le nombre des bénéficiaires à 34 millions de citoyens".

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...