Des affrontements opposent policiers et habitants de Dehiba après la saisie d'essence de contrebande

8 février 2015 16:02

5 0

Des affrontements opposent policiers et habitants de Dehiba après la saisie d'essence de contrebande

Des affrontements ont opposé dimanche des habitants de Dehiba, dans le sud de la Tunisie à la frontière avec la Libye, aux forces de l'ordre après la saisie d'essence de contrebande, a indiqué le ministère de l'Intérieur à l'AFP.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les protestataires qui ont, eux, jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre, a affirmé le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui.

Les heurts à Dehiba, point de passage entre la Tunisie et la Libye, avaient commencé samedi et ont repris dimanche après une accalmie. Les protestataires avaient la veille lancé des cocktails Molotov sur le poste de la Garde nationale, selon M. Aroui.

Des agents de la garde nationale ont été blessés, a affirmé le porte-parole sans dire combien et ni préciser le nombre de protestataires.

Le porte-parole du ministère de la Défense, Belhassen Oueslati, a indiqué à l'AFP que l'armée s'était positionnée devant la mairie, la Poste et la sous-préfecture pour éviter qu'elles ne soient visées par les violences.

Le Sud tunisien vit largement du commerce, formel ou informel, avec la Libye. La région est un haut lieu de contrebande de carburant en provenance de Libye, un trafic lucratif sans lequel la population locale dit ne pas pouvoir survivre.

Source: huffpostmaghreb.com

Pour la page de catégorie

Loading...