La 25ème session de l'UA a permis à l'Algérie d'exprimer sa position sur le règlement des conflits dans la région

15 juin 2015 14:44

9 0

JOHANNESBURG- Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel, a affirmé lundi à Johannesburg (Afrique du sud) que la 25ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), a permis à la délégation algérienne d'exprimer la position de l'Algérie concernant le reglement des conflits dans la région.

Dans une déclaration à la presse, M. Messahel a indiqué que le sommet avait évoqué les questions de paix et de sécurité et permis à la délégation algérienne conduite par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, "de réitérer la position de l'Algérie concernant le règlement des conflits dans notre région que ce soit au Mali ou en Libye".

Le sommet de l'UA dont les travaux ont débuté dimanche "a également permis au Premier ministre qui représente le président de la République, Abdelaziz Bouteflika à cette session, d'exprimer la position de l'Algérie concernant la question du terrorisme qui a été au centre de l'ordre du jour des travaux de cette rencontre", a-t-il ajouté.

M. Messahel a souligné que le Premier ministre avait "insisté sur la nécessité d'une coordination entre les pays africains pour faire face au fléau du terrorisme, du crime organisé et de la migration clandestine".

M. Sellal a abordé au premier jour des travaux de cette session le "thème principal du sommet, à savoir, l'autonomisation de la femme et son rôle dans le développement" en présentant "l'approche de l'Algérie concernant les droits de la femme et son rôle sur les plans social et économique", a précisé M. Messahel.

Il a estimé en outre que le sommet actuel de l'UA "revêt une importance particulière et se tient dans une conjoncture politique et économique très importante pour le continent africain".

"Les chefs d'Etat africains ont accordé un grand intérêt aux réalisations de l'Algérie en matière d'autonomisation de la femme", a dit M. Messahel dans ce sens soulignant que M. Sellal "a présenté une synthèse des lois qui protègent la femme et la famille en Algérie".

Par ailleurs, le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe a souligné que "l'Algérie a présenté un exposé sur les changements climatiques" auxquels fait face notre continent plus que tout autre continent, rappelant la tenue d'une "réunion très importante sur les changements climatiques en décembre prochain à Paris".

M. Messahel a indiqué que l'Algérie avait participé à cinq commissions issues du 25e sommet de l'UA et qui se réunissent, selon le ministre, au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement. L'Algérie est représentée au sein de ces commissions par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Il s'agit du Nepad, de la commission d'évaluation par les pairs, la réunion du conseil de paix et de sécurité, la réunion de la commission des 10 pour la reforme de l'ONU, la réunion des 10 pour la réalisation de l'agenda des Nations unies post 2015 concernant les objectifs du millénaire.

Source: aps.dz

Pour la page de catégorie

Loading...